Éclairer le futur est notre métier

Pour transformer le monde il faut le comprendre

Prendre du recul pour réellement comprendre les concepts essentiels, les tendances lourdes de l’évolution en cours et décoder le flot permanent d’annonces des fournisseurs.

La rationalisation numérique mesure le monde et les hommes en vue d’un fonctionnement optimum.

 

rationalisation

  • Les objets connectés sont les capteurs et les actionneurs de la rationalisation.
  • Le Big Data pour intégrer, réduire et apprendre des données collectées.
  • L'intelligence artificielle pour la mise en oeuvre d'une « gourvernance algorithmique ».

La rationalisation numérique du monde c'est aussi :


moutonsdepanurge


  • Une gouvernance algorithmique qui « conduit les conduites » est à la fois performative et normative.
  • Un comportementalisme et un conformisme radicaux qui nous réduisent à nos actes et nous ôtent toute singularité.
  • Le passage de la relation « homme-machine » à la relation « machine-homme » pour un humain de plus en plus surveillant-régulateur ou piloté par la machine.

Les révolutions technologiques ont toujours impacter nos représentations et nos rapports au monde.

 






rose HD
  • Il faut entendre la représentation du monde comme la « re-présentation » par le numérique qui s’impose comme le principal interface entre nous, nos sens et le monde réel.
  • Une part croissante de nos représentations du monde sont médiatisées par nos ordinateurs et nos écrans sous la forme de texte, d’image, de son ou de vidéo.
  • Parce que la technique a des possibilités et des limites elle modifie nécessairement la façon dont elle représente le réel. Ainsi une rose vue sur un écran haute définition sera-t-elle une image fidèle de la vraie fleur, mais elle n'aura aucun parfum !

Les technologies du numérique nous « re-présentent »  également nos rapports symboliques au monde.



holding big smart phone
  • Parée d’objectivité, transformée en objets du monde réel par des simulations en 3D hyperréalistes, nous appelons vérité toute proposition qui n’est que cohérente.
  • Les selfies et les réseaux sociaux, par une mise à distance du regard de l'autre et de son jugement, nous libèrent de nos inhibitions.
  • L'amitié numérique, parce qu'elle est déclarative et conditionnée par la technique est une nouvelle forme d'amitié plus utilitariste.

De tous temps, les technologies ont changé notre façon de produire, de vivre et de socialiser.

 

  • Dernier en date — le numérique — s’est répandu à une vitesse fulgurante. Alors que l’automobile aura mis cent ans pour pénétrer 70% de la société, le smartphone n’aura mis que dix ans pour le même résultat ;
  • Internet a modifié nos rapports à l'espace et au temps ;
  • le smartphone et les réseaux sociaux ont bouleversé les comportements ;
  • le Big Data et l’intelligence artificielle rationalisent le monde ;
  • Enfin, alors que l’informatique était affaire d’informaticiens, le numérique est l’affaire de tous.

 

De la révolution industrielle à la révolution numérique, toutes sont nées de technologies transverses !

 

carlota perez photoÀ partir des cycles économiques longs de Kondratiev (1926) et la destruction créatrice de Schumpeter (1942), Carlota Pérez publie en 2002 «Technological Revolutions and Financial Capital: The Dynamics of Bubbles and Golden Ages » proposant une grille de lecture originale sur les relations entre les cycles technologiques et les cycles financiers ainsi que sur le rôle des institutions.

carlota perez cycles

Selon Carlota Pérez :

  • Des cycles de soixante ans environ composés de deux grands moments séparés par un point d'inflexion :
    • La période d'installation durant laquelle la nouvelle technologie émerge, c'est une phase de disruption et d'intenses investissements provoquant une bulle financière. C'est ce qu'elle appelle " l'âge plaqué or " signifiant par là que la richesse produite par la nouvelle économie est captée par quelques-uns.
    • Le point d'inflexion n'est pas une phase mais un changement de contexte de durée variable. C'est un moment crucial de rééquilibrage entre les intérêts privés et collectifs dont l'issue est incertaine et où les institutions jouent un rôle déterminant.
    • La période de développement qui tire pleinement profit du nouveau paradigme, la disruption de la phase d'installation ayant produit tous ses effets. C'est ce qu'elle appelle " l'âge d'or " signifiant par là que - s'il y a bien eu rééquilibrage entre intérêts privés et communs - la croissance profite à tous, sinon, c'est " l'âge plaqué or " qui perdure.

Pour établir sa théorie, Carlota Pérez s'appuie sur une rétrospective de toutes les révolutions de la modernité et souligne que pour ce qui est de la révolution numérique nous sommes au point d'inflexion :

carlota perez cycles2

La disruption est un phénomène connu depuis longtemps en physique comme « provoquant l’apparition brutale d’instabilités ».

 

Selon Bpifrance, en économie c’est :

  • S’attaquer aux situations établies ;
  • Proposer une offre de produits ou de services inédits ;
  • Capter une part de plus en plus importante des marges d’un secteur ;
  • Imposer son modèle à une échelle souvent mondiale.

Son principal vecteur est l’innovation, son champ d’application la chaîne de valeur de Michael Porter !

 ChaineDeValeur

 Dans une chaîne de valeur donnée, il s'agit :

  • D'occuper une des activités allant de la logistique entrante au service après vente. C'est souvent l'activité "marketing & vente " qui est choisie ;
  • D'y devenir l'acteur incontournable, voire monopolistique ;
  • Puis d'imposer sa loi aux autres acteurs assurant les autres activités de la chaîne de valeur.

L'exemple historique nous est donné par la grande distribution, les exemples plus récents sont bien sûr Uber ou Airbnb.

Sous-catégories

Copyright © 2018 SLA
167 Chemin des Combes 74110 Essert-Romand - tel : 04.50.83.06.79 - Mobile : 06.75.23.84.11

Mentions légales    -    Politique de confidentialité    -    Plan du site

Traduire

frendeitptrues

Les Tendances de l'informatique, le séminaire suivi par plus de 30.000 professionnels.

En savoir plus !

Rechercher

CES 2018

Un CES qui fait whoa !

Regard sur le CES 2018

Témoignages

Ils ont assisté à nos séminaires et ils donnent leurs avis.

Ce que les participants en pensent

Programme 2018

Aller au haut