Éclairer le futur est notre métier

Taille du texte: +

La suppression des vidéos sur YouTube, comment ça marche ?

Business : En grande partie grâce à Facebook, les dépenses publicitaires ne cessent d’augmenter. Dans une étude réalisée par IAB, deux tiers des marketeurs annoncent que leurs budgets publicité sur télévision vont basculer vers le numérique.

Les études semblent le confirmer les unes après les autres, la publicité sur nos bonnes vieilles télévisions s’essouffle au profit des réseaux sociaux et du mobile. Selon un sondage réalisé par IAB, les investissements dans la publicité vidéo sur la toile ont augmenté de 53% au cours des deux dernières années.

Plus de 350 professionnels du marketing et des médias ayant dépensé plus d’un million de dollars l’an passé ont été interrogés très récemment. 59% d’entre eux ont déclaré que leurs dépenses publicitaires numériques sur mobiles sont dédiées à la vidéo. En moyenne, ce sont plus de 20 millions de dollars qui sont dépensés chaque année pour des achats d’annonces de ce type. Et chose importante, plus de 66% des sondés prévoient de transférer leurs budgets publicitaires TV vers le digital cette année.

L’an dernier, 55% des professionnels estimaient que les dépenses publicitaires consacrées à la télévision resteraient stables durant les douze prochains mois. Aujourd’hui, une écrasante majorité (66%) déclare que les budgets augmenteront pour ce qui est de la vidéo sur desktop, mobile et sur les télévisions connectées.

Dans tout ça, les grands gagnants sont les réseaux sociaux. En effet, la vidéo sur les plateformes que nous utilisons tous quotidiennement - et surtout Facebook - progresse et la publicité suit évidemment cette tendance.

Si l’on regarde l’ensemble, c’est finalement logique. Les réseaux sociaux augmentent leurs investissements dans les contenus vidéo originaux et les annonceurs augmentent leurs dépenses publicitaires en suivant ces derniers. D’ailleurs, plus de 80% des sondés estiment que ces contenus vidéo originaux atteignent aujourd’hui un public qui était inaccessible via la télévision.

Pour ce qui est de l’avenir, bien que cela soit difficile à prédire :

30% des professionnels interrogés affirment que la vidéo numérique est destinée à être exploitée sur plusieurs écrans,23% développent des vidéos adaptées à chaque plateforme,et 15% sont destinées à la télévision.

Des chiffres qui ne devraient pas tarder à évoluer !

Les influenceurs font bouger l’industrie du voyage
27% des consommateurs voient la pub d’un mauvais o...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Already Registered? Login Here
Guest
lundi 22 octobre 2018

Image Captcha

Copyright © 2018 SLA
167 Chemin des Combes 74110 Essert-Romand - tel : 04.50.83.06.79 - Mobile : 06.75.23.84.11

Mentions légales    -    Politique de confidentialité    -    Plan du site

IMPORTANT

copyright

 Notre blog est un blog de Curation, aussi les articles publiés proviennent-ils de différents flux RSS et nous ne prétendons, en aucune manière, nous en attribuer la paternité. Si vous souhaitez lire l'article original sur le site d'origine, il vous suffit de cliquer sur "Lien d'origine " qu se trouve à la fin de l'article.

Traduire

frendeitptrues

Rechercher

CES 2018

Un CES qui fait whoa !

Regard sur le CES 2018

Témoignages

Ils ont assisté à nos séminaires et ils donnent leurs avis.

Ce que les participants en pensent

Programme 2018 - 2019

Aller au haut