Éclairer le futur est notre métier

Les Tendances de l'informatique, le séminaire suivi par plus de 30.000 professionnels.

En savoir plus !

Ces technologies numériques qui font rupture, un nouveau séminaire de 2 jours.

En savoir plus !

Taille du texte: +

Focus: Core i7-7820X : Un Skylake-X mieux placé ?

Après le lancement des Threadripper qui a fortement secoué le tout frais Core i9-7900X, prenons un peu de temps pour revenir sur le cas d'un autre modèle de la gamme HEDT d'Intel, le Core i7-7820X qui dispose de 8 coeurs.

La concurrence sur le haut de gamme (pour ne pas dire tout court) n'est plus une chose à laquelle la société était habitué ces dernières années et le lancement successif des Ryzen et des Threadripper à quelque peu secoué les plans d'Intel dont la gamme HEDT se retrouve chamboulée.

Alors que l'on attends de pouvoir vous en dire plus sur les modèles qui utiliseront le die MCC (de 12 à 18 coeurs), nous allons revenir sur le modèle 8 coeurs, le Core i7-7820X qui dispose d'un positionnement tarifaire assez particulier : il est en effet 400 dollars moins cher que le Core i9-7900X, pour seulement deux coeurs de moins.

Techniquement il s'agit toujours du même die LCC qu'utilisé sur le Core i9, et l'on retrouvera donc les mêmes particularités avec cette assez spéciale interconnexion de type mesh. Nous vous renvoyons à notre test du Core i9 si vous souhaitez plus de détails sur le sujet !

Côté tarifaire, si l'on mélange les offres des deux marques on retrouve :

Ryzen Threadripper 1950X : 16C/32T, 180W, 999$ Intel Core i9-7900X : 10C/20T, 140W, 999$ Ryzen Threadripper 1920X : 12C/24T, 180W, 799$ Intel Core i7-7820X : 8C/16T, 140W, 599$ Ryzen 1800X : 8C/16T, "95W", 499$

Il faut également ajouter à cette liste le Threadripper 1900X annoncé à 549$ par AMD.

Le Core i7-7820X est pour rappel un Skylake-X qui reprend l'architecture Skylake en y ajoutant le support de l'AVX-512. Il utilise le nouveau socket LGA 2066.

C'est là que commencent les premières segmentations, comme nous vous l'indiquions à l'époque, Intel effectue une segmentation sur les unités AVX en désactivant une unité AVX-512 sur les modèles 6 et 8 coeurs (7800X et le 7820X qui nous intéresse aujourd'hui). On ne peut effectuer qu'un FMA par cycle contre deux sur ces modèles, une segmentation dont l'impact n'est pas vraiment mesurable aujourd'hui dans notre protocole.

La seconde segmentation concerne les lignes PCI Express incluses dans le processeur, le nombre est limité à 28 pour le 7820X contre 44 pour pour le 7900X. De la même manière, outre des usages très spécifiques l'impact de cette segmentation est relativement limité.

Notez enfin que le TDP annoncé est toujours de 140 watts comme pour le Core i9. Côté fréquences, Intel annonce une fréquence Turbo maximale de 4.3 GHz, et d'une fréquence Turbo Boost 3.0 (turbo logiciel géré désormais nativement par Windows 10) de 4.5 GHz.

En pratique nous avons noté une fréquence de 4 GHz tout coeurs actifs ce qui nous donne des fréquences semblables au 7900X. Sa fréquence "de base" est cependant plus élevée, 3.6 GHz contre 3.3 GHz (cela peut avoir un impact sur certains tests, nous avions relevé que sous Prime95, la fréquence était plus proche de 3.6 GHz sur le 7900X).

Nous utilisons Prime95 en mode FFT 256k in-line pour mesurer l'overclocking. On notera que la tension au repos est particulièrement basse, sous les 0.8V tandis que la tension tous coeurs actifs est au delà de 1.1V sur notre échantillon sur une charge tous coeurs à 4 GHz.

Ce n'est pas le cas de Prime95 par défaut sur le 7820X, à l'image de ce que l'on avait vu sur le 7900X il limite sa fréquence également, ici à 3.7 GHz (ce qui reste supérieur à la fréquence de base annoncé).

Voici ce que nous avons obtenus :

Par rapport au 7900X, on part de plus haut sur cet échantillon côté tension, mais l'on a plus de marge également. Pour rappel à 1.25V sur le 7900X, nous étions limités par la température, malgré le refroidissement de notre énorme Noctua D15 et de ses deux ventilateurs. Ici l'on monte jusque 1.3V sans problème, au delà le processeur est instable. Côté fréquence on se contentera de 4.5 GHz sur cet échantillon, ce qui est un peu moins bon que ce que nous avions obtenus sur le 7900X.

Nous mesurons la consommation au repos et sous x264 sur un coeur et tous coeurs actifs. Nous effectuons les mesures en simultanée à la prise 230V (consommation de la plateforme complète) et en isolant le processeur à l'ATX12V :

La consommation au repos et sur un coeur est sensiblement équivalente à ce que l'on voit sur le 7900X au repos et sur un coeur, la consommation en charge est très légèrement inférieure, seulement 8W. Il y a certes deux coeurs de moins mais en pratique la tension de fonctionnement est plus élevée.

Nous mesurons l'efficacité énergétique en croisant les performances sous x264 avec la consommation mesurée. En pratique le 7820X avec sa tension un peu plus élevée se place derrière le 1800X en charge, même si l'écart est assez léger. Le 7900X est significativement plus efficace.

Regardons maintenant les performances applicatives, nous utilisons notre protocole habituel dont vous pourrez retrouver la description dans cet article. Vous pourrez retrouver l'intégralité des informations concernant nos configurations utilisées en bas de cette page.

En pratique avec des fréquences comparables, la différence entre le 7900X et le 7820X concerne le nombre de coeurs. Avec 20% de coeurs en moins, on perd 16% de performances en moyenne, avec très légèrement plus de 20% sur V-Ray par exemple. Par rapport à l'offre d'AMD qui encadre le 7820X côté prix, le 7820X se place pile au milieu des 1800X et 1920X.

Côté jeux, on vous rappellera que nous utilisons une GeForce GTX 1080 pour isoler au maximum l'impact du GPU, vous trouverez plus de détails sur la configuration et notre méthodologie sur cette page :

A l'image de ce que l'on a pu voir avec le 6900K et le 6950K, ajouter deux coeurs tend a faire baisser très légèrement la moyenne ans les jeux. Reste qu'en pratique l'architecture de Skylake-X, et particulièrement l'interconnexion mesh fait baisser nettement les performances par rapport à l'architecture précédente d'Intel. Le 7820X ne déroge pas à cette règle.

Face à la concurrence qui utilise d'autres interconnexions, mais des conséquences similaires, on retrouve le 7820X très légèrement derrière un 1800X. Rappelons a titre indicatif que ce niveau de performances est suffisant pour la majorité des jeux, même si dans certains cas d'autres processeurs font mieux comme le 7700K. Les processeurs avec un large nombre de coeurs visent avant tout le monde applicatif.

Afin de voir un peu plus précisément le rapport performances/prix, nous croisons sur un graphique le prix de lancement (nous utilisons les prix officiels conseillés en dollars pour les deux constructeurs) avec les performances applicatives. Afin de garder la lisibilité de ce graphique nous avons réduit le nombre de processeurs, si vous souhaitez en voir plus nous vous renvoyons à notre grand comparatif de processeurs sur cette page.

Sur ce graphique, les processeurs les "plus interessants" se situent en haut (plus performants) et a gauche (moins chers).

Si l'on regarde la gamme d'AMD, on peut voir que les Ryzen 7 et les Threadripper tracent une ligne droite qui se situe un peu plus en haut a gauche que la majorité des processeurs Intel. C'est sans surprise, en général sur l'applicatif AMD a l'avantage sur le rapport performances/prix. On peut voir que les deux Skylake-X se détachent du reste avec un rapport performances/prix plus intéressant, là encore aucune surprise, le retour de la concurrence a forcé Intel à proposer des prix plus agressifs.

Cependant le Core i7-7820X se distingue en se plaçant sur la ligne de performances prix d'AMD, ce qui le rend particulièrement compétitif. Il faut dire qu'en proposant pour la première fois un processeur 8 coeurs avec un prix sous la barre des 600 dollars, Intel propose un rapport performances/prix sur le plan applicatif particulièrement intéressant, significativement plus intéressant que son grand frère le Core i9-7900X.

Si la segmentation est toujours pénible chez le constructeur qui s'en prend aux lignes PCI Express et même aux unités AVX (!), en pratique cela aura un impact assez léger hors besoins très spécifiques. On gardera a l'esprit que c'est avant tout pour les applications que l'on s'intéressera à ces processeurs, les jeux préférant encore la fréquence de manière significative aux coeurs supplémentaires, et que l'architecture de Skylake-X et son interconnexion mesh freinent les performances en jeux par rapport à des puces moins onéreuses comme le 7700K qui ne requiert pas une carte mère aussi haut de gamme que ce Skylake-X.

Et du côté de la plateforme "grand public" d'Intel, on s'attend aussi pour rappel début octobre à l'arrivée des Core 8ème génération pour desktop qui pousseront ces puces jusque 6 coeurs.

VMware Unveils New Kubernetes Container Offering a...
Quelle influence auront l’intelligence artificiell...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Already Registered? Login Here
Guest
samedi 23 septembre 2017
If you'd like to register, please fill in the username, password and name fields.

Image Captcha

Copyright © 2017 Synthèse Informatique 
167 Chemin des Combes 74110 Essert-Romand - tel : 04.50.83.06.79 - Mobile : 06.75.23.84.11

Mentions légales    -    Politique de confidentialité    -    Plan du site

IMPORTANT

copyright

 Notre blog est un blog de Curation, aussi les articles publiés proviennent-ils de différents flux RSS et nous ne prétendons, en aucune manière, nous en attribuer la paternité. Si vous souhaitez lire l'article original sur le site d'origine, il vous suffit de cliquer sur "Lien d'origine " qu se trouve à la fin de l'article.

Traduire

frendeitptrues

Rechercher

CES 2017

Un CES qui pense pour vous !

Regard sur le CES 2017

Témoignages

Ils ont assisté à nos séminaires et ils donnent leurs avis.

Ce que les participants en pensent

Programme les tendances de l'informatique

Aller au haut