Éclairer le futur est notre métier

Les Tendances de l'informatique, le séminaire suivi par plus de 30.000 professionnels.

En savoir plus !

Ces technologies numériques qui font rupture, un nouveau séminaire de 2 jours.

En savoir plus !

Taille du texte: +

BCE : une qualification du bitcoin

Le mercredi 14 février 2018, 0:03

Traduction d’un article publié lundi par la Banque Centrale Européenne :

« Bitcoin est souvent qualifié de monnaie virtuelle. Mais qu’est-ce que cela signifie ? Et qu’est-ce que c’est réellement ? 

Bitcoin est un jeton numérique qui peut être échangé par voie électronique. Il n’existe pas sous forme physique. Les bitcoins sont créés et tracés non pas par une autorité ou organisation unique, mais par un réseau d’ordinateurs utilisant des formules mathématiques complexes.

C’est donc virtuel, mais ce n’est pas une monnaie. Pourquoi cela ?

1. Il n’est soutenu par rien : Les bitcoins ne sont pas émis par une autorité publique centrale. Quand vous possédez un billet de 10 euros, par exemple, la BCE garantit votre droit de l’utiliser partout dans la zone euro. Personne ne garantit votre droit d’utiliser vos bitcoins et personne n’assure leur stabilité.

2. Ce n’est pas un moyen de paiement répandu : Si bitcoin était une monnaie, vous pourriez vous attendre à pouvoir l’utiliser un peu partout. Mais, en fait, il y a très peu d’endroits où l’on peut payer en bitcoins. Et quand c’est possible, les transactions sont lentes et chères.

3. Les utilisateurs ne sont pas protégés : des pirates informatiques peuvent voler vos bitcoins. Quand cela arrive, vous n’avez aucune protection légale.

4. C’est trop volatile : Une monnaie doit constituer une réserve de valeur fiable pour que vous soyez sûr que ce que vous possédez pourra vous permettre d’acheter plus ou moins la même chose demain ou dans un an. Le bitcoin n’est pas stable. Sa valeur a à la fois explosé et chuté dramatiquement en l’espace de quelques jours.

 

Si ce n’est pas une monnaie, qu’est-ce que c’est ?

Bitcoin est un actif spéculatif. En d’autres termes, c’est une chose sur laquelle vous pouvez parier pour tenter de faire un profit, mais avec le risque de perdre votre investissement.

 

La BCE va-t-elle interdire le bitcoin ?

La BCE n’a pas la responsabilité d’interdire ou de réglementer les bitcoins ou autres cryptomonnaies. Mais, étant donné le manque de protection des consommateurs, il est important de faire preuve de prudence. »

 

Source : ecb.europa.eu 

Big Data : Guide de survie des architectes – Compt...
Institut Pasteur de Hong Kong : La lettre d'inform...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Already Registered? Login Here
Guest
mardi 21 août 2018

Image Captcha

Copyright © 2018 SLA
167 Chemin des Combes 74110 Essert-Romand - tel : 04.50.83.06.79 - Mobile : 06.75.23.84.11

Mentions légales    -    Politique de confidentialité    -    Plan du site

IMPORTANT

copyright

 Notre blog est un blog de Curation, aussi les articles publiés proviennent-ils de différents flux RSS et nous ne prétendons, en aucune manière, nous en attribuer la paternité. Si vous souhaitez lire l'article original sur le site d'origine, il vous suffit de cliquer sur "Lien d'origine " qu se trouve à la fin de l'article.

Traduire

frendeitptrues

Rechercher

CES 2018

Un CES qui fait whoa !

Regard sur le CES 2018

Témoignages

Ils ont assisté à nos séminaires et ils donnent leurs avis.

Ce que les participants en pensent

Programme 2018

Aller au haut