Éclairer le futur est notre métier

Taille du texte: +

Qu’est-ce qu’une application décentralisée (DApp) ?

Une DApp, ou application décentralisée, est une application qui fonctionne sur un réseau décentralisé, par opposition aux applications classiques qui reposent sur des serveurs centralisés. Le plus souvent, elle présente plusieurs autres caractéristiques :

-Son code informatique est entièrement open source.

-Elle n’a pas besoin d’autorité centrale pour fonctionner : elle rend ainsi possible des interactions directes, pair-à-pair, entre utilisateurs, via des smart contracts. (lire : ‘Qu’est-ce qu’un smart contract ?‘).

-Elle utilise une cryptomonnaie ou un token. (lire : ‘Qu’est-ce qu’un token ?‘).

-Les données sont stockées de façon chiffrée et transparente sur une blockchain.

La grande majorité des applications décentralisées sont aujourd’hui construites sur la blockchain Ethereum.

Etat des DApps (mi-2018) :

A l’heure actuelle il est possible de distinguer quatre grandes catégories de dApps : les échanges décentralisés, les casinos décentralisés, les jeux et biens digitaux de collection (comme CryptoKitties), et les autres DApps inclassables.

Nous sommes encore loin d’une adoption massive des DApps. Seules 25% des dApps font l’objet de plus de 100 transactions par semaine (données d’avril 2018). Plus de la moitié ne font l’objet de pratiquement aucune transaction. En outre, les plus grandes DApps actuelles restent liées à de la spéculation et non une valeur utilitaire réelle. Les échanges décentralisés, les casinos, les jeux, tournent aujourd’hui tous autour de la spéculation. Selon le site Dappradar, certaines semaines l’équivalent de 10 millions de dollars en ethers circulent dans les casinos décentralisés, dont la moitié sur la plateforme Etheroll.

Enjeux

Un des enjeux est de faire émerger des applications qui soient à la fois autres que le transfert de valeur et la spéculation et qui tirent vraiment partie des propriétés inédites de la blockchain (résistance à la censure, immuabilité des données, etc).

Les défis propres aux blockchains (scalabilité technique, expérience utilisateur, etc.) sont globalement les mêmes que ceux des DApps.

Un des freins spécifiques à l’adoption des DApps, cela étant, réside dans le fait que leurs utilisateurs doivent payer, sur Ethereum, des frais de transaction minimum (le gas) pour que leurs transactions soient inscrites dans la blockchain. Or l’utilisateur veut parfois simplement effectuer une action qui n’a rien à voir avec le transfert d’argent – par exemple, effectuer un vote. Pour que ce vote soit inscrit dans la blockchain il n’y pas d’autre option que de payer le gas pour la transaction. Des méthodes sont en train d’être pensées et construites pour renverser le problème : selon certains, demain les utilisateurs pourraient déléguer à d’autres acteurs le paiement du gas, la gestion des transactions, etc. Les utilisateurs auraient uniquement à effectuer l’action désirée (voter, par exemple) et laisseront un autre acteur enregistrer la transaction sur la blockchain et payer pour celle-ci.

Bien d’autres défis se présentent pour le développement des DApps, ceci n’étant qu’un exemple.

Ressources utiles sur les DApps :

-Classement en temps réel des DApps selon plusieurs critères : https://dappradar.com/

-Autre classement de DApps : http://dappboard.com/app

-Liste de la majorité des DApps : www.stateofthedapps.com

-Portail pour découvrir des DApps : https://app.co

Lire nos autres articles liés :

Comprendre le web décentralisé

Comprendre les tokens

Comprendre la tokenisation

Feed Import (15 septembre 2018)
2018 Forbes Cloud 100: 4 Data Analytics Providers ...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Already Registered? Login Here
Guest
mercredi 21 novembre 2018

Image Captcha

Copyright © 2018 SLA
167 Chemin des Combes 74110 Essert-Romand - tel : 04.50.83.06.79 - Mobile : 06.75.23.84.11

Mentions légales    -    Politique de confidentialité    -    Plan du site

IMPORTANT

copyright

 Notre blog est un blog de Curation, aussi les articles publiés proviennent-ils de différents flux RSS et nous ne prétendons, en aucune manière, nous en attribuer la paternité. Si vous souhaitez lire l'article original sur le site d'origine, il vous suffit de cliquer sur "Lien d'origine " qu se trouve à la fin de l'article.

Traduire

frendeitptrues

Rechercher

CES 2018

Un CES qui fait whoa !

Regard sur le CES 2018

Témoignages

Ils ont assisté à nos séminaires et ils donnent leurs avis.

Ce que les participants en pensent

Programme 2018 - 2019

Aller au haut