Éclairer le futur est notre métier

Taille du texte: +

Inauguration du Centre de recherche radiopharmaceutique sur le cancer au Centre Helmholtz de Dresde-Rossendorf

Le 4 septembre 2018, Georg Schütte, secrétaire d’Etat allemand à la Recherche et à l’Education, a inauguré avec Eva-Maria Stange, ministre des Sciences et des Arts du Land de Saxe, le tout nouveau Centre de recherche radiopharmaceutique sur le cancer au Centre Helmholtz de Dresde-Rossendorf (Saxe).

Au sein du nouveau Centre de recherche radiopharmaceutique sur le cancer (ZRT), affilié au Centre Helmholtz de Dresde-Rossendorf (HZDR), les chercheurs vont principalement développer des substances radioactives afin d’améliorer le diagnostic du cancer grâce à la tomographie par émission de positrons (TEP) [1]. Ces composants radioactifs ont comme propriété de s’accumuler dans des structures tissulaires spécifiques, par exemple la tumeur maligne ou les métastases, permettant ainsi une meilleure visualisation par les outils de bioimagerie et un meilleur diagnostic du cancer. De plus, des médicaments radioactifs seront développés afin d’être utilisés en thérapie pour irradier les tissus tumoraux directement à l’intérieur du corps.

Dans le nouveau bâtiment de recherche du ZRT seront réunis des laboratoires de recherche chimique et biologique, des salles blanches certifiées pour la production de produits pharmaceutiques, un nouveau cyclotron et des zones modernes pour la recherche préclinique et l’imagerie. Ce sont 36 millions d’euros au total qui ont été investis dans ce centre, dont environ 34 millions d’euros pour la construction et 2 millions d’euros pour les équipements. Le financement a été assuré à hauteur de 90 % par le gouvernement fédéral et de 10 % par le Land de Saxe.

L’Allemagne espère ainsi renforcer sa position dans la recherche contre le cancer sur la scène internationale. Les scientifiques de Dresde aborderont des thèmes centraux de cette recherche : le diagnostic le plus précoce possible et les traitements efficaces des tumeurs malignes, contribuant ainsi à transformer le cancer, souvent mortel, en une maladie chronique.

En se concentrant sur l’amélioration du diagnostic et du traitement du cancer, le ZRT s’inscrit dans les priorités du ministère fédéral de l’Education et de la Recherche allemand (BMBF). Les maladies tumorales sont la deuxième cause de décès dans le pays, après les maladies cardiovasculaires. Pour y remédier, le BMBF souhaite accélérer le transfert des résultats de la recherche vers la pratique clinique.

[1] La tomographie par émission de positrons (TEP) est une méthode d’imagerie médicale pratiquée par les spécialistes en médecine nucléaire qui permet de mesurer en trois dimensions une activité métabolique ou moléculaire d’un organe grâce aux émissions produites par les positons (positrons en anglais) issus d’un produit radioactif injecté au préalable.

Sources :

Rédactrice : Laura Voisin, laura.voisin[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

Étude nationale Fontane : la télémédecine sauve le...
Evènement au Fraunhofer sur le travail du futur « ...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Already Registered? Login Here
Guest
dimanche 18 novembre 2018

Image Captcha

Copyright © 2018 SLA
167 Chemin des Combes 74110 Essert-Romand - tel : 04.50.83.06.79 - Mobile : 06.75.23.84.11

Mentions légales    -    Politique de confidentialité    -    Plan du site

IMPORTANT

copyright

 Notre blog est un blog de Curation, aussi les articles publiés proviennent-ils de différents flux RSS et nous ne prétendons, en aucune manière, nous en attribuer la paternité. Si vous souhaitez lire l'article original sur le site d'origine, il vous suffit de cliquer sur "Lien d'origine " qu se trouve à la fin de l'article.

Traduire

frendeitptrues

Rechercher

CES 2018

Un CES qui fait whoa !

Regard sur le CES 2018

Témoignages

Ils ont assisté à nos séminaires et ils donnent leurs avis.

Ce que les participants en pensent

Programme 2018 - 2019

Aller au haut